Le Nouvel Ensemble Moderne (NEM) est un orchestre de chambre constitué de 15 musiciennes et musiciens solistes permanents qui se produit au Québec, au Canada et à l’international. Lorraine Vaillancourt en est la fondatrice et la directrice musicale.

À partir de la saison 24/25, la direction artistique et musicale a été confiée à Jean-Michaël Lavoie.

Depuis sa fondation en 1989, l’Ensemble s'est forgé une solide réputation. Chef de file incontournable dans son milieu, le NEM est reconnu pour son modernisme et son excellence dans tous les aspects de l’interprétation, de la création et de la préservation des œuvres musicales des XXe et XXIe siècles.

Dans l’exercice de sa pratique musicale, le NEM a toujours eu à cœur de partager sa passion et son savoir-faire avec les nouvelles générations. L’Ensemble organise régulièrement des événements permettant de former les musiciennes et musiciens de la relève à l’interprétation de la musique nouvelle, et de donner la parole aux jeunes compositrices et compositeurs d’ici et d’ailleurs.

Au cours des 30 dernières années, le NEM a offert plus de 525 prestations de tous genres (concerts, répétitions publiques, ateliers, opéra, etc.). Au cours de ces prestations :

  • 800 œuvres ont été interprétées;
  • 285 ont été présentées en création;
  • 215 sont des commandes du NEM, à des compositrices et compositeurs du Canada, des États-Unis, d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient.

Ajoutons à cela 13 éditions du Forum international des jeunes compositeurs, 18 éditions des Rencontres de musique nouvelle et une quarantaine de tournées qui l'ont mené en Asie (Chine, Japon et Singapour), en Australie, aux États-Unis, en Europe (Allemagne, Belgique, Espagne, France, Hollande, Italie, Royaume-Uni), au Mexique et ailleurs au Canada (Banff, Halifax, Ottawa, Toronto, Vancouver et Winnipeg). Sans compter les honneurs remportés, dont 15 prix Opus - le dernier en janvier 2020 - et l’enregistrement de 34 disques consacrés aux compositrices, compositeurs et à la musique de notre temps.

Le NEM exprime sa gratitude envers la Faculté de musique de l'Université de Montréal (UdeM) pour lui avoir offert la résidence.