Photo de Kristina Szabó
©BoHuang.ca

Krisztina Szabó

mezzo-soprano

La mezzo-soprano canadienne Krisztina Szabó est très sollicitée en Amérique du Nord et en Europe, où son profond sens musical et scénique suscite l’admiration. Parmi ses nombreuses critiques élogieuses, figure celle du Chicago Tribune décrivant sa prestation dans le rôle d’Ottavia dans L’incoronazione di Poppea : « Krisztina Szabó s’est démarquée dans chacune de ses scènes grâce à sa voix puissante et ambrée... ». Ses débuts au Lincoln Center dans le rôle de Dorabella dans Così fan tutte ont été qualifiés par le New York Times de : « limpides, puissants, majestueux et d’une vulnérabilité attachante... » Mme Szabó est une chanteuse d’une remarquable polyvalence, qui explore les répertoires de l’opéra, de la musique orchestrale et de récital, et du Baroque à la musique contemporaine. Alors que le début de sa saison 2020-2021 sera marqué par la première mondiale d’Estro Poetico-armonico III, de Yotam Haber, en mai 2021, elle se produira de nouveau avec Tafelmusik pour un programme entièrement consacré à Vivaldi. Au cours de la dernière saison, Mme Szabó a interprété le rôle de Gertrude dans Hänsel und Gretel avec la Compagnie d’opéra canadienne. Elle a aussi été soliste dans le Requiem de Mozart avec l’Orchestre symphonique de Vancouver, dans Le Messie de Handel avec Early Music Vancouver et le Portland Baroque Orchestra, dans la Messe en do majeur de Beethoven avec l’Orchestre symphonique de Kansas City, et dans les Wesendonck Lieder de Wagner avec les Solistes de chambre de l’Orchestre symphonique de Toronto.

En 2019, Mme Szabó a participé à la création de Where There’s a Wall, du compositeur Ian Cusson, au Centre national des arts, à Ottawa, ainsi qu’à la première mondiale de Miziwe... (Everywhere...), un oratorio de Barbara Croall, avec la Chorale Pax Christi. Mme Szabó a récemment tenu le rôle de Witness 2/Woman 2/ Singer 2 (Témoin 2/Femme 2/Chanteuse 2) lors de la première mondiale de Lessons in Love and Violence, de George Benjamin, avec le Royal Opera House de Londres et l’Opéra national des Pays-Bas. L’enregistrement de Lessons in Love and Violence,paru sous étiquette Opus Arte, est en lice pour un prix Grammy 2020 dans la catégorie du « Meilleur enregistrement d’opéra ». Mme Szabó a également tenu des rôles dans des productions de compagnies d’opéra de San Francisco, Montréal, Québec et Vancouver, ainsi que le Wexford Festival Opera, le Chicago Opera Theater, le Stadttheater Klagenfurt, le Festival Caramoor et le Festival Mostly Mozart présenté au Lincoln Center. Elle s’est produite en concert avec les orchestres symphoniques d’Atlanta, de Baltimore, de Toronto, de la Nouvelle-Écosse et de Calgary, de même qu’avec Les Violons du Roy, les Talisker Players, le Vancouver Bach Choir, le Toronto Mendelssohn Choir, et dans le cadre du Grand Teton Music Festival et du Festival Cervantino, au Mexique. Mme Szabó a tenu le rôle de Zerlina dans le film Don Giovanni: Leporello’s Revenge, produit par Rhombus Media, aux côtés du regretté baryton russe Dmitri Hvorostovsky; on peut l’entendre sur la bande-son du film, parue aux Disques SRC.

Retour