illustration du NEM par Cathy Beauvallet

Festival Vibrations – L’EMC : Contre-nature

Samedi
3
décembre 2022
19h30

Salle Claude-Champagne

Participation du NEM au concert de l'Ensemble de musique contemporaine de l'UdeM (EMC). 

Dirigés par Jean-Michaël Lavoie et Lorraine Vaillancourt, l’Ensemble de musique contemporaine de l’Université de Montréal (EMC) et le NEM proposent un grand concert gratuit, avec des œuvres de Keiko Devaux, Iannis Xenakis, Alithéa Ripoll et Fausto Romitelli.

Festival Vibrations !
Du 24 novembre au 3 décembre, la Faculté de musique de l'Université de Montréal présente la 2e édition de son festival annuel. À cette occasion, 6 grands concerts, dont 3 gratuits, mettront en lumière le talent des étudiant.e.s de la Faculté, de son corps enseignant et d’ensembles en résidence à travers une programmation riche et diversifiée. De tout pour tous les goûts!

Chef

Jean-Michaël Lavoie

Cheffe

Lorraine Vaillancourt

Programme

Iannis Xenakis (
1922
-
2001
,

France

), Phlegra (
1975
),
pour 11 instrumentistes (NEM)
Iannis Xenakis (
1922
-
2001
,

France

), Phlegra (
1975
),
pour 11 instrumentistes (NEM)
Iannis Xenakis (
1922
-
2001
,

France

), Phlegra (
1975
),
pour 11 instrumentistes (NEM)
Off
Off

Phlegra

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Phlegra

Afficher la note de programme
Off
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Ebb (
2018
),
pour 15 instruments (EMC)
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Ebb (
2018
),
pour 15 instruments (EMC)
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Ebb (
2018
),
pour 15 instruments (EMC)
Off
Off
Photo de Keiko Devaux
©Caroline Desilets

Première lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne

Établie à Montréal, Keiko Devaux compose des œuvres pour divers ensembles et collabore avec des chorégraphes et des cinéastes. Ses compositions visent à traduire des expériences en musique par le biais de l’interprétation de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle est lauréate de nombreux prix et distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek (2019) de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury de l’édition 2017 du Concours Accès Arkea. De 2016 à 2018, elle a été compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne.

Ebb

Le flux et le reflux, cycles de la marée, m'ont toujours frappé par leur beauté. Je visualise souvent l'eau visitant l'air et la terre puis retournant ensuite à elle-même. Cette image s'étend aux vagues et autres manifestations physiques que l'eau incarne.
Cette idée romantique où l'eau et l'air se rencontrent provient de mon habitude de composer pendant que je suis dans le bain. L'immersion dans l'eau donne un environnement d'écoute intérieur, me permettant d'exclure les distractions et le monde. Parfois, je diffuse des enregistrements près de la baignoire, et j'écoute le son résultant sous l'eau. Cette pratique m’a conduit à une fascination pour la propagation du son dans l’eau, non seulement pour sa physicalité, mais aussi pour la richesse sonore de cette expérience. L'eau, et plus particulièrement la mer, donne la sensation d’être dans un monde souterrain silencieux, alors que la réalité est bien loin de cette image, dû à la pollution sonore générée par les êtres humains.
La volonté d'utiliser les cycles de la marée comme point de départ compositionnel vient de ma fascination pour les phénomènes d'auto-organisation de la nature. J'ai écrit une série de pièces qui explorent l’essaimage des oiseaux sur un plan rythmique et structurel. Avec ebb, j'amène ce monde sous l'eau. Ainsi, j'ai décidé d'adopter une approche plus fantastique en structurant la pièce autour d'un essaim fictif de créatures se déplaçant entre l'eau et l'air.
ebb explore le monde sonore aérien et sous-marin, en offrant un paysage musical se déroulant dans le temps. Au début les cuivres portent le thème, fait des motifs mélodiques, lentement ondulants et croissants. Puis, nous nous envolons dans les airs, emportés par les violons, et finalement par toute la section des cordes, au travers d'un thème mélodique ascendant s'échappant de la densité de l'eau pour gagner l'air. La pièce fluctue entre ces deux états, jouant avec sur les contrastes dans les gammes de fréquences, le niveau des articulations, la vitesse générale et d'autres caractéristiques musicales aidant à distinguer ces environnements. Dans ebb, ces deux mondes se fondent l'un dans l'autre créant un contrepoint contrastant entre la légèreté de l’air et la densité de l’eau. 

Afficher la note de programme
Off
Off
Off
Photo de Keiko Devaux
©Caroline Desilets

Première lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne

Établie à Montréal, Keiko Devaux compose des œuvres pour divers ensembles et collabore avec des chorégraphes et des cinéastes. Ses compositions visent à traduire des expériences en musique par le biais de l’interprétation de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle est lauréate de nombreux prix et distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek (2019) de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury de l’édition 2017 du Concours Accès Arkea. De 2016 à 2018, elle a été compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne.

Ebb

Le flux et le reflux, cycles de la marée, m'ont toujours frappé par leur beauté. Je visualise souvent l'eau visitant l'air et la terre puis retournant ensuite à elle-même. Cette image s'étend aux vagues et autres manifestations physiques que l'eau incarne.
Cette idée romantique où l'eau et l'air se rencontrent provient de mon habitude de composer pendant que je suis dans le bain. L'immersion dans l'eau donne un environnement d'écoute intérieur, me permettant d'exclure les distractions et le monde. Parfois, je diffuse des enregistrements près de la baignoire, et j'écoute le son résultant sous l'eau. Cette pratique m’a conduit à une fascination pour la propagation du son dans l’eau, non seulement pour sa physicalité, mais aussi pour la richesse sonore de cette expérience. L'eau, et plus particulièrement la mer, donne la sensation d’être dans un monde souterrain silencieux, alors que la réalité est bien loin de cette image, dû à la pollution sonore générée par les êtres humains.
La volonté d'utiliser les cycles de la marée comme point de départ compositionnel vient de ma fascination pour les phénomènes d'auto-organisation de la nature. J'ai écrit une série de pièces qui explorent l’essaimage des oiseaux sur un plan rythmique et structurel. Avec ebb, j'amène ce monde sous l'eau. Ainsi, j'ai décidé d'adopter une approche plus fantastique en structurant la pièce autour d'un essaim fictif de créatures se déplaçant entre l'eau et l'air.
ebb explore le monde sonore aérien et sous-marin, en offrant un paysage musical se déroulant dans le temps. Au début les cuivres portent le thème, fait des motifs mélodiques, lentement ondulants et croissants. Puis, nous nous envolons dans les airs, emportés par les violons, et finalement par toute la section des cordes, au travers d'un thème mélodique ascendant s'échappant de la densité de l'eau pour gagner l'air. La pièce fluctue entre ces deux états, jouant avec sur les contrastes dans les gammes de fréquences, le niveau des articulations, la vitesse générale et d'autres caractéristiques musicales aidant à distinguer ces environnements. Dans ebb, ces deux mondes se fondent l'un dans l'autre créant un contrepoint contrastant entre la légèreté de l’air et la densité de l’eau. 

Afficher la note de programme
Off
Fausto Romitelli (
1963
-
2004
,

Italie

), Lost (
1997
),
pour 15 instruments (EMC)
Fausto Romitelli (
1963
-
2004
,

Italie

), Lost (
1997
),
pour 15 instruments (EMC)
Fausto Romitelli (
1963
-
2004
,

Italie

), Lost (
1997
),
pour 15 instruments (EMC)
Off
Off
Afficher la note de programme
Off
Off
Off
Afficher la note de programme
Off
Alithéa Ripoll (
1990
,

Belgique

), Nouvelle oeuvre (
2022
),
pour ensemble (EMC)
Alithéa Ripoll (
1990
,

Belgique

), Nouvelle oeuvre (
2022
),
pour ensemble (EMC)
Alithéa Ripoll (
1990
,

Belgique

), Nouvelle oeuvre (
2022
),
pour ensemble (EMC)
Off
Off

Nouvelle oeuvre

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Nouvelle oeuvre

Afficher la note de programme
Off

Date et lieu

Samedi
3
décembre 2022
19h30

Salle Claude-Champagne

Université de Montréal
220 avenue Vincent-d'Indy
Montréal QC H2V 2T2
Canada

Tarifs

Billets

Entrée libre !