Visuel concert Résonance croisée - L'arsenale / NEM

RÉSONANCE CROISÉE | L'ARSENALE / NEM (IT/QC)

Jeudi
14
avril 2022
19h30
Une coproduction du Vivier et du NEM, en partenariat avec le CIDIM, l'Institut culturel italien à Montréal et La Scena Musicale magazine.

Espace Orange - Édifice Wilder

Le 14 avril 2022, le NEM et l'ensemble italien L’arsenale s’unissent le temps d’un concert pour dérouler le tapis rouge à la création d’avant-garde italienne, dans le cadre de Résonance croisée • Volet #2, présenté par Le Vivier

Pour ce concert, le NEM, sous la direction de Lorraine Vaillancourt, présente la Sinfonia da Camera d’Alessandro Solbiati, une oeuvre à l’intensité graduelle proposant “un parcours entre l’obscurité et la lumière” qui est pour Solbiati une sorte de topos personnel et musical. Également au programme, Arras de Keiko Devaux ; une oeuvre dont l’esthétique musicale s’apparente au monde sonore transparent, subtil et raréfié que l’on retrouve notamment chez Salvatore Sciarrino, compositeur de renom avec qui la compositrice a étudié à l’Accademia Musicale Chigiana de Sienne.

À noter que Arras est nominée aux prix JUNO 2022 - catégorie Composition classique de l'année. 

L'arsenale, sous la direction de Filippo Perocco, interprète quant à lui des œuvres qui exercent une fascination troublante et irrésistible, dont certaines ont été composées spécialement pour l’ensemble réunissant chanteuse, saxophone, guitare électrique, accordéon et piano. 

Rendez-vous international fort attendu, Résonance croisée met en perspective différentes approches de la musique d’aujourd’hui et témoigne du dynamisme invétéré des musiques nouvelles en provenance du Québec, de la France, de la Suisse, de l’Italie, de l’Autriche et de l’Allemagne.

BILLETTERIEIcône de la billetterieIcône de la billetterie
Cheffe

Lorraine Vaillancourt

Chef

Filippo Perocco

« Résonance croisée, c’est d’abord la rencontre inédite d’artistes européens et québécois choisis pour leur démarche unique et avant-gardiste dans le domaine des musiques de création. Le public peut s’attendre à vivre une semaine d’expériences. Ici, la musique devra être “vue” pour en apprécier au maximum l’écoute; le corps deviendra instrument, la technologie sera un fil conducteur. Plusieurs concerts seront des expériences immersives, liant arts numériques et mouvement »

- Jeffrey Stonehouse, directeur artistique du Vivier

Programme

Jesse Diener-Bennett (

États-Unis

), Creation (
2022
),
[L'arsenale]
- création
Jesse Diener-Bennett (

États-Unis

), Creation (
2022
),
[L'arsenale]
Jesse Diener-Bennett (

États-Unis

), Creation (
2022
),
[L'arsenale]
On
Off
Afficher la note de programme
Off
On
Off
Afficher la note de programme
Off
Stefano Pierini (
1971
,

Italie

), Rizoma I (
2016
),
[L'arsenale]
Stefano Pierini (
1971
,

Italie

), Rizoma I (
2016
),
[L'arsenale]
Stefano Pierini (
1971
,

Italie

), Rizoma I (
2016
),
[L'arsenale]
Off
Off

Rizoma I

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Rizoma I

Afficher la note de programme
Off
Silvia Borzelli (

Italie

), di questo (
2015
),
[L'arsenale]
Silvia Borzelli (

Italie

), di questo (
2015
),
[L'arsenale]
Silvia Borzelli (

Italie

), di questo (
2015
),
[L'arsenale]
Off
Off

di questo

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

di questo

Afficher la note de programme
Off
Stefano Trevisi (
1974
,

Italie

), Breaking a curtained haze (
2009
),
[L'arsenale]
Stefano Trevisi (
1974
,

Italie

), Breaking a curtained haze (
2009
),
[L'arsenale]
Stefano Trevisi (
1974
,

Italie

), Breaking a curtained haze (
2009
),
[L'arsenale]
Off
Off

Breaking a curtained haze

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Breaking a curtained haze

Afficher la note de programme
Off
Milica Djordjević (
1984
,

Serbie

), Trace (of Darkness) (
2013
),
[L'arsenale]
Milica Djordjević (
1984
,

Serbie

), Trace (of Darkness) (
2013
),
[L'arsenale]
Milica Djordjević (
1984
,

Serbie

), Trace (of Darkness) (
2013
),
[L'arsenale]
Off
Off

Trace (of Darkness)

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Trace (of Darkness)

Afficher la note de programme
Off
Alessandro Solbiati (
1956
,

Italie

), Sinfonia da Camera (
2006
),
pour ensemble [NEM]
Alessandro Solbiati (
1956
,

Italie

), Sinfonia da Camera (
2006
),
pour ensemble [NEM]
Alessandro Solbiati (
1956
,

Italie

), Sinfonia da Camera (
2006
),
pour ensemble [NEM]
Off
Off

Sinfonia da Camera

Afficher la note de programme
Off
Off
Off

Sinfonia da Camera

Afficher la note de programme
Off
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Arras (
2020
),
pour 14 instrumentistes [NEM]
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Arras (
2020
),
pour 14 instrumentistes [NEM]
Keiko Devaux (
1982
,

Canada

), Arras (
2020
),
pour 14 instrumentistes [NEM]
Off
Off
Photo de Keiko Devaux
©Caroline Desilets

Première lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne

Établie à Montréal, Keiko Devaux compose des œuvres pour divers ensembles et collabore avec des chorégraphes et des cinéastes. Ses compositions visent à traduire des expériences en musique par le biais de l’interprétation de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle est lauréate de nombreux prix et distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek (2019) de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury de l’édition 2017 du Concours Accès Arkea. De 2016 à 2018, elle a été compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne.

Arras

Selon Keiko Devaux, « la musique canadienne est définie par les voix de ceux et celles qui vivent ici; compte tenu de l’identité dynamique et plurielle de ce pays, [notre musique] est une tapisserie dans laquelle se retrouve l’influence de nombreuses traditions et histoires interreliées. Ces souvenirs sonores collectifs que nous avons préservés, partagés, diffusés et célébrés ensemble constituent pour moi ce qui définit le son canadien. » Sa composition primée, Arras, se veut le reflet de son double héritage français et canado-japonais.

Afficher la note de programme
Off
Off
Off
Photo de Keiko Devaux
©Caroline Desilets

Première lauréate de la Commande Azrieli de musique canadienne

Établie à Montréal, Keiko Devaux compose des œuvres pour divers ensembles et collabore avec des chorégraphes et des cinéastes. Ses compositions visent à traduire des expériences en musique par le biais de l’interprétation de formes et de motifs extramusicaux. Elle détient une maîtrise en composition instrumentale de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat en composition sous la direction d’Ana Sokolović et de Pierre Michaud. Elle est lauréate de nombreux prix et distinctions, y compris le Prix Jan V. Matejcek (2019) de la Fondation SOCAN, ainsi que les prix du public et du jury de l’édition 2017 du Concours Accès Arkea. De 2016 à 2018, elle a été compositrice en résidence au Nouvel Ensemble Moderne.

Arras

Selon Keiko Devaux, « la musique canadienne est définie par les voix de ceux et celles qui vivent ici; compte tenu de l’identité dynamique et plurielle de ce pays, [notre musique] est une tapisserie dans laquelle se retrouve l’influence de nombreuses traditions et histoires interreliées. Ces souvenirs sonores collectifs que nous avons préservés, partagés, diffusés et célébrés ensemble constituent pour moi ce qui définit le son canadien. » Sa composition primée, Arras, se veut le reflet de son double héritage français et canado-japonais.

Afficher la note de programme
Off

Date et lieu

Jeudi
14
avril 2022
19h30
Une coproduction du Vivier et du NEM, en partenariat avec le CIDIM, l'Institut culturel italien à Montréal et La Scena Musicale magazine.

Espace Orange - Édifice Wilder

1435 Rue de Bleury
Montréal QC H3A 2H7
Canada

Tarifs

Prévente
35$
Régulier
45$
Réduit (Étudiants, membres Vivier, + de 65 ans, etc.)
20$

Billetterie

En ligne:
BILLETTERIEIcône de la billetterieIcône de la billetterie

Merci à nos partenaires

logo En résidence à l'Université de Montréal
logo Groupe Le Vivier
logo La Scena Musicale