KAGEL ET LE NEM : QUAND LES PASSIONS SE RENCONTRENT

Kagel_1La pièce de Mauricio Kagel 1898 est une oeuvre mystérieuse, profonde et teintée d’humour, à l’image de ce grand compositeur disparu en 2008. C’est une pièce que Lorraine Vaillancourt apprécie particulièrement, et c’est la première à avoir été programmée lors du premier concert du NEM, en 1989. Jouée aussi pendant la biennale de 1992 en présence du compositeur, 1898 sera présenté cette année à l’occasion du concert de clôture de la saison.


EN ÉCOUTE : ENTRETIEN AVEC LORRAINE VAILLANCOURT


Mauricio Kagel a marqué son temps et les personnes qui ont eu la chance de le côtoyer. Artiste multiple éminemment talentueux, amoureux de la langue, des peuples et passionné par les origines de chaque chose, il a beaucoup compté pour le NEM.

Kagel

C’était aussi un grand ami de Lorraine Vaillancourt, et c’est un privilège que de pouvoir entendre leur histoire. Que cela soit en théâtre, en cinéma ou en composition, Kagel n’a jamais cessé d’étonner, approchant son art de façon singulière, et repoussant toujours les limites de la créativité.

En attendant notre rendez-vous du 3 mai prochain, voici un lien vers un de ses films, Ludwig Van, réalisé en 1969 à l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Beethoven.

—-

1898
3 mai 2015 à 17 h
Salle Claude Champagne de l’Université de Montréal

RÉSERVEZ VOS BILLETS

klschools