TÊTE-À-TÊTE #2

Les tête-à-tête sont de courts entretiens entre un compositeur et le musicologue Paul Bazin, durant lesquels les idées, les concepts, les références s’échangent, de manière informelle, et en toute simplicité…
Aujourd’hui ce sont Alican Camci et Sebastian Dumitrescu qui ont discuté des influences qu’ils accueillent dans leur laboratoire de composition et de l’évolution de leurs langages musicaux respectifs.
Sebastian Dumitrescu, compositeur originaire de Roumanie et vivant en Finlande depuis un bout de temps, puise son inspiration autant dans la musique microtonal que dans son instrument, la basse électrique, et nous a parlé du concept de beauté en termes de théorèmes mathématiques et physiques. La beauté : quelque chose qui nous touche par sa profondeur, un mélange d’immuabilité et de fluidité…
Alican Camci, très intéressé par la fissure existant entre le son comme entité acoustique et le son comme signifiant, a abordé la perpétuelle oscillation entre le son qui est, et le son qui signifie quelque chose. Le son que l’on produit versus la tradition de l’instrument utilisé, le son que l’on créé versus le son non-intentionnel, qui existe dans la vie de tous les jours.

Le prochain tête-à-tête : mardi 8 novembre de 12h30 à 13h30 avecStefan Maier et Zach Sheets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *