L’Amérique d’après Tiepolo

Samedi 16 avril, venez rencontrer le NEM pour une lecture commentée de l’oeuvre L’Amérique d’après Tiepolo de Hugues Dufourt, par le compositeur Maxime McKinley.
Le NEM jouera des extraits de cette oeuvre pour flûte, hautbois, clarinette, percussion, piano, violon, alto, violoncelle, qu’il co-créera avec l’ensemble Recherche.
L’Amérique d’après Tiepolo est une co-commande du NEM, de l’Ensemble Recherche et des Wittener Tagefür neue Kammermusik (Allemagne).

Samedi le 16 avril 2016 à 14h

Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est,
Montréal, QC H2X 1C3
Entrée gratuite !

Hugues Dufourt
H.-DUFOURT

Hugues Dufourt est né en 1943 à Lyon. Sa formation musicale se déroule au Conservatoire de Genève, avec des études piano auprès de Louis Hiltbrand (1961-19-68) et de composition ainsi que d’électro-acoustique (1965-1970) auprès de Jacques Guyonnet. Agrégé de philosophie en 1967, il enseigne à l’Université de Lyon, puis entre au CNRS en 1973. Membre de l’Ensemble L’Itinéraire, il en devient l’un des responsables de 1976 à 1981 ; il fonde en 1977 le Collectif de Recherche Instrumentale et de Synthèse Sonore. De 1982 à 1998 il dirige au CNRS le centre d’information et de documentation « Recherche musicale » qui devient une unité mixte de recherche associant le CNRS, l’École Normale Supérieure et l’Ircam. De 1989 à 1999, il crée et dirige à l’École des Hautes études en Sciences sociales la Formation Doctorale Musique et Musicologie du XXe siècle, avec le concours de l’École Normale Supérieure et de l’Ircam. Outre de nombreuses commandes émanant de grands orchestres français et italiens, et des ensembles de musique contemporaine les plus prestigieux, Dufourt a reçu le Grand Prix de la Musique de chambre (SACEM) en 1975, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros 1980, le Prix de la fondation Koussevitzky en 1985, le Prix du Jury du Festival Musique en cinéma en 1987, le Prix des compositeurs de la SACEM en 1994 et le Prix du Président de la République pour l’ensemble de son œuvre, décerné par l’Académie Charles Cros en 2000.