BRICE GATINET (1981, FRANCE/CANADA)

Brice Gatinet est un compositeur français vivant actuellement à Montréal. Durant son parcours, il a évolué entre le jazz, l’improvisation, le death-métal et Chopin. Ses œuvres exhibent ces disparités musicales et démontrent un intérêt marqué pour les extrêmes. Ces deux éléments sont au cœur de son écriture et de sa pensée musicale.

En 2016, il a effectué un échange inter-institution entre l’IRCAM et le CIRMMT (Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie) afin de travailler sur un logiciel d’aide à l’orchestration nommé Orchids. De mai à juillet 2017, il fut résident à la prestigieuse Casa Velasquez de Madrid.

Il a obtenu des diplômes en musicologie à l’université de Grenoble, en jazz et en musique actuelle au conservatoire de Chambéry et une maîtrise en composition mixte à l’Université de Montréal. Il termine actuellement un doctorat à l’université McGill sous la direction de Philippe Leroux.

Source :
Biographie fournie par le compositeur.


Normand Forget et Brice Gatinet, février 2019

… ET À LA FIN… (création, 2018-2019)
pour 14 instruments

Cette pièce parle du dernier souffle musical de compositeurs issus ou qui ont créé la musique de tradition dite occidental. C’est ma façon de leurs rendre hommage de même que de souligner le caractère divers, le foisonnement esthétique, l’évolution et l’histoire de ce style musical si particulier.

Quel est le contenu de leur dernière page de musique ?
Quel est leur dernier apport à l’histoire de la musique ?
Est-ce que cela s’entend?

Des questionnements qui m’ont poussé à littéralement enchaîner ces sons. De Pierre Boulez à Hildegarde Von Bingen, un voyage dans le temps, dans le son, dans l’organisation et dans l’émotion.

Je vous laisse, méditant, sur ces ultimes soubresauts sonores.

Brice Gatinet

Pièces utilisées dans l’oeuvre (classées par la date de décès de leur auteur) :

Boulez (2016) – Une page d’éphéméride (Piano seul)
Romitelli (2004) Green, Yellow and Blue (Ensemble)
Berio (2003) – Sequenza 14b (Contrebasse)
Xenakis (2001) – Omega
Ligeti (2001) – Etudes Book 3 : IV Canon – Piano
Grisey (1998) – Quatre chants pour franchir le seuil [4. Berceuse]
Cage (1992) – One10, pour Violon seul
Nono (1990) – Hay que Caminar, pour 2 violons
Scelsi (1988) – Quatuor à cordes no.5
Shostakovich (1975) – Sonate pour alto et piano
Varèse (1965) – Nocturnal
Schonberg (1951) – De Profundis, Fantaisie pour violon et piano
Ravel (1937) – Don Quichotte à Dulcinée – Chanson à boire
Debussy (1918) – Sonate pour Violon et Piano
Mahler (1911) – Symphonie 10
Listz (1886) – En rêve (Piano solo)
Wagner (1883) – Parsifal (Orchestre)
Berlioz (1869) – Les troyens (Orchestre)
Chopin (1849) – Sonate pour violoncelle et piano en sol mineur
Beethoven (1827) – Quatuor 16
Mozart (1791) – La tartine de beurre (Piano)
Bach (1750) – Canon (Diverses instruments)
Gabrieli (1612) – Canzon 9 (9 voix)
Machaud (1377) – Missa ita est (4 voix) tiré de la messe Nostre-Dame
Hildegarde Von Bingen (1179) – Antiphonae (1 voix)

Photos : © NEM 2019-2020


Retour vers la page du concert SOUFFLES
Pour obtenir votre Laissez-passer !

Nouvel Ensemble Moderne