Tous les articles par lenem

Des changements à la direction artistique du NEM

Lorraine Vaillancourt conserve la direction musicale principale et cède la direction artistique à Normand Forget.

Décision mûrement réfléchie, elle a été rendue publique à l’issue de la 27è saison du Nouvel Ensemble Moderne, dont la direction artistique et musicale a été jusqu’à présent assurée par Lorraine Vaillancourt.

La chef d’orchestre, musicienne passionnante et passionnée, n’a cessé de mettre sur pieds programmations, partenariats, concerts, évènements, et ce au NEM bien sûr, mais aussi pour les Évènements du neuf et l’Atelier de musique contemporaine de la Faculté de musique. Lorraine Vaillancourt, qui vient de prendre sa retraite à titre de professeure à l’Université de Montréal, souhaite à présent se concentrer uniquement sur le projet musical versus toutes activités connexes.
Le Nouvel Ensemble Moderne continuera donc à jouer sous sa direction musicale, alors que la direction artistique sera assurée par Normand Forget, membre fondateur du NEM et maintenant directeur général depuis 3 ans.

Partageant passions et idéal artistique, Lorraine Vaillancourt et Normand Forget travaillent de concert afin d’assurer la continuité au Nouvel Ensemble Moderne.

L’Amérique d’après Tiepolo

Samedi 16 avril, venez rencontrer le NEM pour une lecture commentée de l’oeuvre L’Amérique d’après Tiepolo de Hugues Dufourt, par le compositeur Maxime McKinley.
Le NEM jouera des extraits de cette oeuvre pour flûte, hautbois, clarinette, percussion, piano, violon, alto, violoncelle, qu’il co-créera avec l’ensemble Recherche.
L’Amérique d’après Tiepolo est une co-commande du NEM, de l’Ensemble Recherche et des Wittener Tagefür neue Kammermusik (Allemagne).

Samedi le 16 avril 2016 à 14h

Chapelle historique du Bon-Pasteur
100, rue Sherbrooke Est,
Montréal, QC H2X 1C3
Entrée gratuite !

Hugues Dufourt
H.-DUFOURT

Hugues Dufourt est né en 1943 à Lyon. Sa formation musicale se déroule au Conservatoire de Genève, avec des études piano auprès de Louis Hiltbrand (1961-19-68) et de composition ainsi que d’électro-acoustique (1965-1970) auprès de Jacques Guyonnet. Agrégé de philosophie en 1967, il enseigne à l’Université de Lyon, puis entre au CNRS en 1973. Membre de l’Ensemble L’Itinéraire, il en devient l’un des responsables de 1976 à 1981 ; il fonde en 1977 le Collectif de Recherche Instrumentale et de Synthèse Sonore. De 1982 à 1998 il dirige au CNRS le centre d’information et de documentation « Recherche musicale » qui devient une unité mixte de recherche associant le CNRS, l’École Normale Supérieure et l’Ircam. De 1989 à 1999, il crée et dirige à l’École des Hautes études en Sciences sociales la Formation Doctorale Musique et Musicologie du XXe siècle, avec le concours de l’École Normale Supérieure et de l’Ircam. Outre de nombreuses commandes émanant de grands orchestres français et italiens, et des ensembles de musique contemporaine les plus prestigieux, Dufourt a reçu le Grand Prix de la Musique de chambre (SACEM) en 1975, le Grand Prix de l’Académie Charles Cros 1980, le Prix de la fondation Koussevitzky en 1985, le Prix du Jury du Festival Musique en cinéma en 1987, le Prix des compositeurs de la SACEM en 1994 et le Prix du Président de la République pour l’ensemble de son œuvre, décerné par l’Académie Charles Cros en 2000.

Portrait : Pierre-Alain Monot

Le chef d’orchestre Pierre-Alain Monot tiendra les rênes du Nouvel Ensemble Moderne le temps du concert Le NEM et la relève. Chef prolifique, engagé, il nourrit une pluralité d’intérêts musicaux ainsi qu’en atteste la pluralité de son répertoire. Régulièrement à la tête du Musikkolegium de Winterthour, avec lequel le NEM a co-commandé, à John Rea, l’orchestration pour 28 musiciens des Trois pièces pour orchestre, opus 6 d’Alban Berg, Pierre-Alain Monot a collaboré avec des solistes comme Maria Riccarda Wesseling, Donatienne Michel-Dansac, Philippe Huttenlocher ou Jeannine Hirzel. Le NEM est très heureux de l’accueillir le temps d’un programme.

Lorraine Vaillancourt, récipiendaire de l’Ordre du Canada

Montréal, 12 février 2016 – Nommée en décembre 2014, c’est avec émotion que Lorraine Vaillancourt, chef d’orchestre du Nouvel Ensemble Moderne et pédagogue, a été investie de l’Ordre du Canada ce matin, à Rideau Hall, par son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général du Canada.

Ce prestigieux honneur souligne la grande contribution de Mme Vaillancourt au rayonnement de la musique contemporaine et la création musicale canadienne, autant ici au pays qu’ailleurs dans le monde.

GG02-2016-0035-097 February 12, 2016 Ottawa, Ontario, Canada His Excellency the Right Honourable David Johnston, Governor General of Canada, presided over an Order of Canada investiture ceremony at Rideau Hall, on Friday, February 12, 2016. The Governor General, who is chancellor and Principal Companion of the Order, will bestow the honour on 1 Companion, 7 Officers and 39 Members. The Order of Canada was created in 1967, during Canada’s centennial year, to recognize outstanding achievement, dedication to the community and service to the nation. Since its creation, more than 6 000 people from all sectors of society have been invested into the Order. Credit: MCpl Vincent Carbonneau, Rideau Hall, OSGG
GG02-2016-0035-097
February 12, 2016
Ottawa, Ontario, Canada
His Excellency the Right Honourable David Johnston, Governor General of Canada, presided over an Order of Canada investiture ceremony at Rideau Hall, on Friday, February 12, 2016.
The Governor General, who is chancellor and Principal Companion of the Order, will bestow the honour on 1 Companion, 7 Officers and 39 Members.
The Order of Canada was created in 1967, during Canada’s centennial year, to recognize outstanding achievement, dedication to the community and service to the nation. Since its creation, more than 6 000 people from all sectors of society have been invested into the Order.
Credit: MCpl Vincent Carbonneau, Rideau Hall, OSGG

Lancement du CD Forum

Le Nouvel Ensemble Moderne et son chef Lorraine Vaillancourt sont heureux de vous annoncer le lancement du CD FORUM 2014. Contenant les œuvres écrites durant la 12e édition du FORUM international des jeunes compositeurs, ce CD a été enregistré lors de deux concerts clôturant les trois semaines de travail intensif entre le Nouvel Ensemble Moderne et huit compositeurs : Artur Akshelyan (Arménie), Dominique Lafortune et Matthew Ricketts (Canada), Theocharis Papatrechas (Grèce), Francisco C. Trigueros et Itzam Zapata (Mexique), Matei Gheorghiu (Roumanie) et Nina C. Young (États-Unis).

Lors du lancement de ce CD, le Nouvel Ensemble Moderne annoncera les huit compositeurs sélectionnés pour le 13e FORUM international des jeunes compositeurs, qui aura lieu du 2 au 25 novembre 2016. Le jury, composé de Joël Bons (Pays-Bas), Philippe Leroux (France), Fabian Panisello (Argentine), Lorraine Vaillancourt, sous la présidence de John Rea (Canada), se réunira à Montréal entre les 15 et 18 décembre.

Instrumenta jour 10

Pleins feux sur la clarinette!

Notre clarinettiste Stéphane Fontaine a eu le plaisir de visiter la classe de clarinette et l’orchestre des jeunes dirigé par Pedro Cervantes. Stéphane nous en parle les yeux brillants:
« J’ai eu le plaisir (en fait, c’était un privilège!) de faire une visite à l’orchestre des jeunes que Pedro, aussi clarinettiste, dirige. Chaque jour de la semaine, entre 16h et 20h, ils se réunissent pour apprendre à faire de la musique symphonique! À mon arrivée, Pedro m’a présenté aux huit clarinettistes et aussitôt, nous étions dans le petit studio décoré avec tout ce qu’il faut pour reconnaître qu’il s’agit bien d’une classe de clarinette!!! Manuel, Joseline et Julian se sont prêtés au jeu d’un mini cours devant leurs confrères et consœurs, avant d’aller jouer avec tout l’orchestre des œuvres qu’ils ont récemment jouées en concert. J’étais assis tout près d’un trompettiste d’au plus 7 ans! Pedro m’avait prévenu que c’était important pour eux de recevoir des musiciens du NEM, que ça nourrit leur motivation. Je ne me doutais pas que c’était à ce point! Je crois que je n’ai jamais vu autant d’yeux si grands ouverts! On m’a questionné sur mon parcours, demandé de jouer une pièce solo sur le podium du chef (!!!), remercié plus qu’il ne faut! J’aimerais qu’ils sachent à quel point l’admiration qu’ils ont manifestée à mon égard, je l’éprouve au moins autant pour eux tous! Hasta la proxima! »
– Stéphane Fontaine, clarinette

Au revoir monsieur Boulez…

Le Nouvel Ensemble Moderne rend hommage au compositeur, chef d’orchestre, penseur visionnaire et bâtisseur que fut monsieur Pierre Boulez (1925-2016). Homme de partage, conquérant, il a marqué son siècle par ses créations et son avant-gardisme. Sa devise « il faut rêver sa révolution, pas seulement la construire », semblait guider ses pas. Le Nouvel Ensemble Moderne a eu le privilège de jouer sous sa direction le 26 mai 1991 au Scotia festival of music, et a ouvert sa saison 2015-2016 avec l’incontournable Éclat-Multiples à la Maison symphonique de Montréal. Au revoir, monsieur Boulez…

Un extrait de l’oeuvre Éclat-Multiple, interprétée par le Nouvel Ensemble Moderne, sous la direction de Lorraine Vaillancourt, le 25 septembre 2015 à la Maison symphonique de Montréal :

La 27è saison du NEM est lancée!

Septembre. Ce mois évoque une foule d’idées réjouissantes, le retour des couleurs chatoyantes, les récoltes, les vendanges, de nouvelles aventures… Au Nouvel Ensemble Moderne, on se réjouit à l’idée de bientôt vous revoir et de vous présenter notre  prochaine saison : cinq concerts sur la scène montréalaise, pour des programmes riches, passionnants, enivrants même! Profitez-en pleinement grâce à notre abonnement de saison au tarif de 75$, 40$ (moins de trente ans), et 40$ pour le deuxième abonnement souscrit.

Première date à notre agenda : le 25 septembre 2015, à 21h, pour le concert Éclat/Multiples. Un programme riche des œuvres de John Rea, Pierre Boulez et Alban Berg, réorchestré par Rea, le tout pour célébrer le lancement de la Série hommage à John Rea, en partenariat avec la SMCQ. Détails des activités de lancement ici.

Ensuite, le 14 octobre 2015 à 19h30 nous plongerons dans l’univers mystérieux et rythmé des battements de cœur murmurés du compositeur italien Salvatore Sciarrino, en compagnie du baryton Vincent Ranallo.

Puis, nous partons au Mexique… pour une dizaine de jours de concerts, d’ateliers, de présentations commentées au festival Instrumenta.

L’hiver et le printemps seront riches de plusieurs collaborations très attendues. Suptiefoline . Le NEM accueillera notamment le chef invité Pierre-Alain Monot pour notre Concert de la relève, ainsi que la soliste Lisa Romain. Suivra un concert conjoint avec l’Atelier de musique contemporaine de la faculté de musique de l’Université de Montréal.

Et pour finir, le Nouvel Ensemble Moderne invitera le chœur français Soli Tutti, sous la direction de Denis Gautheyrie, pour un programme conjoint autour d’œuvres de John Rea, Iannis Xenakis, Philippe Leroux et Hugues Dufourt. Ce sera notre Concert de clôture de cette 27è saison….

Alors, on se voit bientôt n’est-ce pas ?