At the White Edge of Phrygia

Stephen Montague (1943, États-Unis), At the White Edge of Phrygia (1983), 19 min

Note de programme

Le titre de cette pièce fait référence à l’utilisation du « son blanc » (white sound) et au mode phrygien. Selon l’ancienne doctrine grecque d’Ethos où chaque mode possédait son caractère propre, le mode phrygien était censé suggérer l’extase et la passion.

L’oeuvre allie le style de la musique minimaliste américaine de La Monte Young, Terry Riley, Steve Reich et Philip Glass à la tradition symphonique européenne. Même si les harmonies modales et l’utilisation de patrons répétitifs sont associés habituellement aux compositeurs « minimalistes », l’oeuvre est structurée de façon claire, selon un schème plus « classique » qu’on ne retrouve pas dans la musique minimale.

At the White Edge of Phrygia a été commandé en 1982 par l’ Academy of London Chamber Orchestra. En 1984, l’oeuvre a été révisée pour grand orchestre grâce à une commande du Sadler’s Wells Royal Ballet, pour une chorégraphie de Jennifer Jackson intitulée Median.

– Stephen Montague

Source : Programme du concert Montréal Musique Actuelles, présenté le 6 novembre 1990 au Spectrum de Montréal.
Biographie : http://stephenmontague.com/


Spot infos NEM

Photo : United Music Publishing Ltd

Entre 1990 et 1996, l’oeuvre de Montague a été présentée à 13 reprises dans les villes d’Halifax, Ottawa, Montréal, Nepean, New York, St-Irénée, Victoriaville et Winnipeg, et lors de la  Tournée 1996 du NEM au Japon (Osaka, Nagoya, Tokyo et Yokohama).

 


Retour sur la page Carte Blanche aux Fondateurs
BILLETTERIE 
En ligne : boutique en ligne !
Par téléphone : 514-343-5636

Nouvel Ensemble Moderne